Vous prendrez bien un peu d’ognon sur votre nénufar?

Une grande effervescence a agité les médias français et les réseaux sociaux en ce début d’année autour des rectifications de l’orthographe. Cette agitation a suscité chez de nombreux/ses étudiant-e-s et élèves des questions qui méritent que l’on y réponde en connaissance de cause.

L'accès aux documents est réservé aux abonnés.