Dernier numéro

Compétition académique internationale oblige, la Suisse a réorganisé l’espace rassemblant ses institutions de formation supérieure. C’est ensemble que Confédération et cantons veillent désormais à la coordination et à la qualité des hautes écoles du pays.

 
Paru Vendredi 19 Mai 2017
5/2017
 
Recherche avancée
Vendredi 19 Mai 2017 // Magazine // Cinéma

Dix invitations à gagner!

 
Vendredi 19 Mai 2017 // Magazine // Coulisses

«Revenez en décembre», dites-vous, «le ski n’est plus de saison!» Oui, sauf que, voilà, même l’hiver n’est plus la saison du ski: la neige tombe tard et fond vite, les pressions invariablement hautes dépriment ce secteur d’activité, les stations souffrent. À tel point que des politiciens veulent que l’École sauve le ski.

 
Vendredi 19 Mai 2017 // Magazine // Education aux médias

Durant la Semaine des médias à l’école, les classes romandes étaient invitées à réaliser la Une d’un journal. Contrainte nouvelle en 2017: seules étaient admises les informations authentiques et vérifiées. Les élèves pouvaient parler de la vie de leur école, de leur quartier, de leur village, ou du monde. Quelle actualité ont-ils mise en priorité dans la soixantaine de travaux soumis au concours?

 
Vendredi 19 Mai 2017 // Cahier syndical

Protégez-vous!

S’attachant aux nouveaux défis de l’école, et notamment ceux induits par l’accueil de réfugiés, Bernard Pulver soulignait que «personne ne pourra jamais combler ce sentiment, inhérent à votre profession, de ne pas pouvoir aider les élèves autant que vous le souhaiteriez. Mais il faut vous en protéger! Dépasser continuellement ses propres limites ne sert personne, au bout du compte». Dans le même ordre d’idées, le chef de la DIP insistait sur l’estime que la société civile et le monde politique doivent aux enseignants. Une estime dont il affirme qu’elle s’est améliorée dans le canton.

 
Vendredi 19 Mai 2017 // Cahier syndical

Pour l’ École valaisanne, les prémices des beaux jours ont fait leur apparition avec l’arrivée d’un nouveau Conseil d’État. Dans la population, ainsi que dans les salles des maîtres, des discussions optimistes se font entendre. Il faut cependant rester attentif aux périodes de gel ou aux dégâts naturels qui replongeraient l’institution dans une léthargie inquiétante.

 
Publicité

À lire aussi

Paru Jeudi 23 Juin 2016
Spécial 2016