N’oubliez pas …

«Pour que vos enfants ne soient pas les seuls Suisses en classe…», votez qui vous savez! Cette affiche a choqué de nombreux collègues, outrancière, suscitant le rejet de l’autre, voire la haine. A l’heure où paraîtront ces lignes, le peuple se sera exprimé par les urnes. On saura donc si l’outrance, le rejet, la haine auront payé. A l’heure où ces mêmes lignes sont écrites, j’en suis à espérer au contraire une avancée des (vraies) valeurs, celles que défend l’école.

L'accès aux documents est réservé aux abonnés.