Moins de profs et plus d’élèves: le secondaire français alarmé

Coup de tonnerre dans le ciel de l’enseignement français: le ministre de l’Éducation annonce pour l’an prochain la suppression de 1800 postes au niveau secondaire, professeurs et employés administratifs confondus. Pour Frédérique Rolet, porte-parole du Syndicat national des enseignants du second degré, l’équation est simple: avec 32 000 élèves supplémentaires à la rentrée 2019 et un total d’enseignants rogné, les conditions se dégraderont encore sérieusement dans les collèges et lycées de l’Hexagone, où elles sont déjà bien délicates actuellement, faute de moyens suffisants.

L'accès aux documents est réservé aux abonnés.