De Cannes au NIFFF, fantastique cinéma !

Cannes a récompensé du Grand Prix les frères Dardenne (Le Gamin au vélo) mais la Palme d’or est revenu fort justement à L’Arbre de vie de Terrence Malick. Son amplitude métaphysique relève de cet insolite merveilleux, l’une des composantes du genre fantastique que le Festival international du Film de Neuchâtel va célébrer du 1er au 9 juillet prochain. La riviera neuchâteloise n’aura rien à envier à la Croisette!
L'accès aux documents est réservé aux abonnés.