Sur les pistes de la poésie

Comment amener la poésie en classe? La question s’est posée notamment lors des Assises internationales de la poésie, organisées en mars dernier à Lausanne, qui ont interrogé les manières de (mieux) transmettre ce genre littéraire. Notre dossier en propose quelques échos. 

Depuis quelques années, la poésie a le vent en poupe, en Suisse romande en particulier où un Printemps de la poésie a été lancé il y a trois ans par la HEP Vaud et l’Université de Lausanne. Ce festival aux multiples rendez-vous, qui s’est étendu à tout le pays, veut avec d’autres actions et événements «souligner la place et l’importance de la poésie à une époque traversée par de grandes mutations» (p.4). Des réseaux se créent, des sites internet se mettent en place pour valoriser et développer les projets, et les regards se tournent vers les enseignant-e-s qui «figurent au premier rang des transmetteurs de poésie » (p. 5). Inviter celle-ci en classe ne peut qu’enrichir toute pratique, répètent les convaincus. Et pour emmener celles et ceux – trop souvent marqués par les récitations par coeur ou les strictes explications de textes – qui se déclarent réticents à travailler le genre avec leurs élèves (p. 6), les propositions se multiplient, à l’image des pistes présentées ici: la poésie numérique (p. 7) où la créativité profite des outils informatiques; le très contemporain slam qui «contribue à transformer le rapport à la langue des élèves» (p. 10); des approches didactiques nouvelles, liant par exemple musique et langues (p. 11); la présentation d’un dispositif incitant le lecteur à «porter une attention toute spécifique à ce qu’il est en train de vivre au contact du poème», à ses ressentis (p. 13), pour enrichir ensuite ce poème – écriture, dessins, collages, vidéo, partage – et développer ainsi un rapport plus intime au texte (p. 15). 

À la recherche d’autres idées encore? Notre dossier cite notamment une réédition romande (p. 18) qui rassemble des exercices variés et le site http://poesie-en-classe. ch. Lancé dans la foulée des Assises de la poésie, il rassemble et accueille nombre d’exemples, de contenus et de scénarios pour profiter avec ses élèves – à tous les degrés – des mondes auxquels ouvre la poésie. À visiter et à utiliser sans modération. 

 

Bonne lecture. 

 

Lire aussi La poésie, un peu, beaucoup, passionnément, Educateur 9/2016, Semaine romande de la lecture 

 

L'accès aux documents est réservé aux abonnés.