De l’inédit sous le signe du neuf?

Innovation... dopé par les développements technologiques, le mot fleurit en gerbe dans les discours d’intention, au point d’en devenir une injonction de laquelle on semble attendre un miracle: «Innovez!» À quel prix? Dans quelle intention?

En pédagogie, relève notre dossier, l’innovation est de mise depuis toujours ou presque, née chaque fois qu’un-e enseignant-e cherche comment améliorer l’apprentissage de ses élèves. Si elle est jugée «adéquate» – à l’aune de critères qui eux aussi évoluent avec la société qui les détermine –, l’innovation se généralisera (en principe) avec plus ou moins de facilité, selon le degré de résistance rencontré.

Au-delà de l’utilisation des (nouvelles) technologies en classe, la question doit se poser, d’abord, de quelle(s) innovation(s) l’école a besoin. La première ne serait-elle pas, aujourd’hui, de «préparer les élèves à affronter, de manière sereine, ce changement constant qui caractérise la société actuelle en développant leur créativité pour être effectivement un jour innovant dans une perspective sociale et solidaire»? (p. 5). Autre question: comment implanter (avec succès) une innovation? L’exemple des politiques publiques est en ce sens parlant (p. 7), comme l’est celui des institutions de formation des enseignant-e-s qui visent à toujours davantage d’efficacité (p. 15). Innovation imposée par le haut, introduite depuis la base ou en recherche collaborative... Plus que la nouveauté, c’est la démarche et le sens qu’on lui donne qui importent. L’ingéniosité et l’imagination sont essentielles, autant que l’expérimentation, pour répondre aux demandes de situations diverses.

Reste que les innovations actuelles, de la standardisation des objectifs à l’utilisation des outils modernes, «ne peuvent bouleverser – ni en bien ni en mal – le modèle d’école que nous connaissons» (p. 10): un lieu clôt, où l’on suit un programme établi à un rythme tout aussi établi. En attendant qu’évoluent ces structures, c’est du génie enseignant que continue à naître l’innovation quotidienne; les exemples relevés dans les pages qui suivent le prouvent, une fois encore.

Bonne lecture. 

L'accès aux documents est réservé aux abonnés.