Au-delà de la cosmétique

La SPG a changé de logo. Dévoilé en grande pompe lors de la soirée festive du 150e de notre société, il est le processus d’une longue réflexion démarrée en 2015. Changer de logo, c’est bien plus que de la cosmétique, c’est réaffirmer aux yeux de tous ce que nous sommes et voulons être.  

À l’automne 2015, le comité a entamé une réflexion en profondeur sur notre communication. Nous avons fait appel à une agence de communication qui nous a invités à repenser notre identité et personnalité. Le nouveau logo est issu de ce travail. Nous avons clarifié les aspects de notre identité et de notre personnalité de syndicat. Après avoir proposé de nombreux mots pour définir ce qu’est la SPG, nous avons résumé ce travail en une phrase: «Association professionnelle et syndicat des professionnel-le-s de l’école genevoise, la Société Pédagogique Genevoise s’engage depuis 150 ans pour la promotion et la défense d’une école et d’une éducation de qualité au bénéfice de toutes et tous.» La mention de nos cent-cinquante ans d’histoire est importante, parce que nous sommes héritiers d’une longue action professionnelle et syndicale. Se référer à l’histoire de la SPG, c’est reconnaitre le travail de nos prédécesseurs et c’est s’appuyer sur les positions tenues dans certains dossiers durant des décennies parfois (formation des enseignants, défense des salaires, égalité salariale entre hommes et femmes, etc.). Cette définition de l’identité de la SPG doit se lire comme un tableau à double entrée: pour les lignes de conduite, l’action syndicale et professionnelle, ainsi que la solidarité; pour les colonnes vertébrales qui font tenir debout notre association, la lutte et la force de proposition. Les membres de la SPG se sont toujours évertués à défendre la profession par des actions syndicales et en étant force de proposition dans les groupes de travail et les commissions où nous avons siégé et où nous sommes encore. Nous nous sommes montrés solidaires en défendant les collègues: écoute inconditionnelle, appui dans les démarches auprès des autorités, des signes concrets de soutien quand on rencontre des difficultés professionnelles.

Les membres de la SPG ont été aussi force de proposition pour mettre en place des aides en cas de problèmes: fonds d’entraide de l’enseignement primaire ou création de la caisse maladie et invalidité des instituteurs genevois. Notre logo doit montrer une image de la SPG qui colle mieux à cette action. L’ancien logo, quoique très esthétique, donne à voir une association fragmentée et assez fine. Nous avions besoin d’un visuel qui correspond mieux à qui nous sommes et à ce que nous faisons, à savoir une association solide et solidaire, humaine et humaniste, ouverte et reliée aux autres, force de proposition et combative. Qu’il en soit ainsi encore longtemps! 

L'accès aux documents est réservé aux abonnés.