Refusons la violence ordinaire !

Accepter de voir la violence ordinaire que subissent les enfants de "chez nous" n'est certes pas facile. Tant aujourd'hui le politiquement correct éducatif dans notre pays est de montrer une école sans violence. Il faut alors qu'un enseignant à bout de nerfs dépasse un peu les bornes, pour qu'on s'aperçoive que la violence habite toujours les lieux d'éducation.

Commander ce numéro
Le téléchargement du PDF est réservé aux abonnés.
3/2012
23 Mars 2012
Dossier réalisé par Etiennette Vellas