Les bâtisseurs du «siècle de l’enfant» - Cent ans de recherches et d’innovations pédagogiques

Des questions toujours vives
Le 21 octobre 1912, sous l’impulsion du médecin et psychologue Edouard Claparède, s’ouvre à Genève l’Ecole des sciences de l’éducation – baptisée aussi Institut Jean-Jacques Rousseau. En ce «temple tout entier consacré à la connaissance de l’enfant», devenu au cours du XXe siècle la Faculté de psychologie et des sciences de l’éducation (FPSE), depuis cent ans, idées, observations, expérimentations et pratiques éducatives se confrontent, s’enrichissent les unes des autres en une évolution permanente, encore en mouvement aujourd’hui.
Cent ans. Cent ans sous le patronage du philosophe auteur de l’Emile, dont on célèbre cette année aussi le tricentenaire de la naissance. Une double commémoration1 dont ce numéro spécial profite pour porter un regard pluriel sur une aventure lancée afin de mieux connaître l’enfant, mieux défendre ses droits et mieux former ses éducateurs; avec l’ambition qu’en réformant l’éducation, la société, portée par des individus devenus davantage responsables, se transforme vers davantage de démocratie et de paix. Comment, pourquoi et vers quoi éduquer l’enfant? Quelle formation, avec quels contenus, proposer aux enseignants? Quelle place laisser à la recherche? Quels apports tirer des expériences menées ailleurs dans le monde? Comment convaincre les autorités d’appliquer de nouveaux moyens dans les écoles?
Les questions d’alors sont toujours d’actualité, comme le montrent les pages de ce spécial.
 
Bonne lecture.

 

Commander ce numéro
Le téléchargement du PDF est réservé aux abonnés.
spécial 2012
24 Février 2012