Echec et école : mariage forcé

Parler d'échec scolaire postule souvent que la formation scolaire constitue une condition sine qua non de pouvoir vivre, être, faire; échouer dans sa scolarité renvoyant au manque, manque à être, à faire, à avoir, à savoir, à désirer.

Commander ce numéro
Le téléchargement du PDF est réservé aux abonnés.
2/2007
16 Février 2007