Assises romandes de l'éducation : Veut-on des pilotes dans les écoles ?

La crise de l'école sera-t-elle résolue par les chefs d'établissement ? C'est l'espoir qui semble animer quelques pays ou cantons qui engagent, et parfois forment, des directrices et directeurs à tour de bras, sans qu'aucun débat sur le fonctionnement de l'école et des établissements n'ait vraiment eu lieu. Quelle direction d'établissement pour quelle organisation du travail à l'école, quel pilotage, quelles améliorations des conditions de travail pour les enseignants, quel contrôle et quelle évaluation de leur activité, quelle gestion des établissements ? Veut-on des pilotes dans les écoles ? Si oui, pour quoi, comment ?

Commander ce numéro
Le téléchargement du PDF est réservé aux abonnés.
8/2010
20 Août 2010
Dossier réalisé par Georges Pasquier
Les directions en vedette

«Quelle direction d’établissement pour quelle organisation du travail à l’école, quel pilotage, quelles améliorations des conditions de travail pour les enseignants, quel contrôle et quelle évaluation de leur activité, quelle gestion des établissements? Veut-on des pilotes dans les écoles? Si oui, pour quoi, comment?» C’est avec cette volée de questions que s’ouvre notre dossier de la rentrée (p. 25), qui présente les prochaines Assises romandes de l’éducation. En vedette, donc, de ces 5e ARE, les directions d’école, dont, parfois, on ne veut pas, mais dont, surtout, on attend beaucoup.