Évaluer, c’est… communiquer et construire

Page 4) Construire des évaluations sommatives communes: une mauvaise «bonne idée»?

Page 6) Les élèves savent-ils pourquoi on les évalue?

Page 8) Dépasser les obstacles de la notation: apports de la littérature

Page 11) Évaluation «soutien d’apprentissage» et régulations situées dans les microcultures de classe

Page 14) Enjeux de l’évaluation en 1-2H

Page 16) L’évaluation constructive en enseignement spécialisé

Commander ce(s) numéro(s)
Les abonnés peuvent télécharger gratuitement le PDF dans l’espace qui leur est réservé.
06/2019
-
21 Juin 2019
Dossier réalisé par Yviane Rouiller
Une grande dame, entre sorcière et pharaonne!

Que cette figure traverse les âges, avec ses différents visages! Crainte ou encensée, pervertie ou embaumée, comment se métamorphose l’évaluation pour s’épanouir toujours davantage au service des divers acteurs et actrices qui projettent en elle tant d’attentes?

Les paradigmes se complètent, se succèdent ou se superposent, laissant parfois enseignant·e·s et parents dans les traces poussiéreuses de ses épopées chevaleresques.

Intuition pragmatique ne s’encombrant pas de précision, et de critères? Docimologie rigoureuse escortée de fidélité et de validité?