Les articles de l'Educateur

Recherche avancée
08/2013 > Magazine > SER
Didacta Lausanne: entrée offerte!

Partenaires de la première édition de Didacta en terre romande, le Syndicat des enseignants romands et l’Educateur seront présents à Beaulieu Lausanne du mercredi 20 au vendredi 22 novembre prochain.

 
08/2013 > Magazine > SER
L'humain remis en avant
Intéressant ce qui s’est passé après la collision ferroviaire de Granges-Marnand.
par Georges Pasquier
 
08/2013 > Magazine > SER
L’économie et l’école se sont parlé
Il y a deux ans, le 2 septembre 2011, avait lieu la 1ère Journée Suisse de l’Education. Le SER et son homologue alémanique LCH s’étaient unis pour créer au niveau national un espace de débat, sorte de «Davos de l’éducation», où les plus importants décideurs rencontreraient les responsables des associations d’enseignants de tout le pays.
par Georges Pasquier
 
06/2013 > Magazine > SER
Le bonheur professionnel

On savait que c’était la première occasion de mise en œuvre du PER pour la plupart des cantons  à part Vaud, on l’espérait début d’un renouveau dynamique et prometteur, mais l’année qui  s’achève ne se sera pas déroulée dans un décor, une ambiance et un espace de bon air, de soleil  et de bien-être professionnel autonome et responsable.

par Georges Pasquier
 
05/2013 > Magazine > SER
Attention, prolétarisation galopante!

 

Il ne se passe pas une assemblée générale ou une assemblée de délégués de nos associations dans laquelle ne soit pas exprimé un profond ras-le-bol contre la bureaucratie et la paperasserie envahissantes. Les textes et les discours politiques rêvent d’enseignants professionnels, mais l’organisation scolaire et l’administration semblent de plus en plus ne devoir les traiter qu’en simples exécutants.

par Georges Pasquier
 
4/2013 > Magazine > SER
AVSplus pour un AVENIRplus

 

Le SER n’a pas pour habitude de se lancer dans le soutien d’une initiative populaire. Pourtant, dans l’intensification de ses collaborations aux niveaux syndical et national, le comité directeur de notre faîtière, le CoSER, a décidé de militer pour l’initiative AVS plus. C’est dire l’importance de cette action politique et citoyenne pour notre profession qui par essence et par vocation doit avoir le goût de l’avenir.

par Georges Pasquier
 
4/2013 > Magazine > SER
Savoirs scientifiques et lecture: lire, lier, relier…

 

Lecture et raisonnement scientifique

par Christian Yerly
 
4/2013 > Magazine > SER
Signez et faites signer l’initiative AVSplus

 

 
3/2013 > Magazine > SER
La dictature de la démocratie

 

L’obligation de la double majorité a fait couler l’article constitutionnel sur la famille, pourtant accepté par plus de 54% des votants. Le SER ne s’était pas mobilisé, tant le choix paraissait évident. Il l’a été pour la Suisse romande et pour les grandes villes. Et pourtant… Contre l’avis du peuple, c’est la majorité des cantons qui a décidé. Et comme il y a plus de cantons alémaniques… On l’aime, la démocratie helvétique!

par Georges Pasquier
 
02/2013 > Magazine > SER
Le prix de l’intégration

Au niveau romand, autant qu’au niveau national, de nombreux cantons sont en passe d’intégrer une partie de leurs solutions séparatives en matière de pédagogie spécialisée dans l’enseignement ordinaire. Alors que les choses semblent ne pas se passer trop mal du point de vue de l’enseignement spécialisé, il n’en va pas de même dans l’école ordinaire. Si l’intégration a un prix, il arrive bien souvent que la douloureuse le soit vraiment. 

par Georges Pasquier
 
11/2012 > Magazine > SER
La fin du monde

 

Le présent numéro de l’Educateur pourrait être le dernier puisqu’il paraît le 21 décembre, jour de la fin du monde annoncée par certains en couronnement des 5125 années du «compte long» du calendrier maya. Malheureusement ou heureusement, il ne s’agit que d’une interprétation. Par contre, à défaut de fin du monde, la Terre et ses habitants pourraient connaître «une transformation spirituelle ou physique radicale»! Alors rêvons!

par Georges Pasquier
 
9/2012 > Magazine > SER
Déplomber l’école

 

par Georges Pasquier
 
9/2012 > Magazine > SER
Le prix de l’intégration

 

«Ecole fourre-tout ou école pour tous?» Organisées autour d’un thème brûlant, les 6es Assises romandes de l’éducation, le 22 septembre dernier à Dorigny (Lausanne), ont trouvé un public plus qu’intéressé: en attente de solutions et de moyens pour gérer des situations trop souvent épuisantes. L’accueil dans les classes «ordinaires» d’élèves à besoins particuliers, oui, mais pas n’importe comment!

par Nicole Rohrbach
 
8/2012 > Magazine > SER
Plaidoyer pour le généraliste

 

par Georges Pasquier
 
7/2012 > Magazine > SER
Intégration ou inclusion?

 

par Georges Pasquier
 
6/2012 > Magazine > SER
La qualité de l’école, c’est l’enseignant-e

«Les meilleurs systèmes scolaires sont ceux qui ont fait de la formation des enseignantes et des enseignants un élément clef et qui ont trouvé un bon équilibre entre la flexibilité et l’imposition de la responsabilité chez les professionnels.» C’est cette affirmation qu’un jour Bruno Giussani, organisateur du Forum des 100, a entendu de la bouche d’Andreas Schleicher, responsable du programme Pisa à l’OCDE.

par Georges Pasquier
 
6/2012 > Magazine > SER
Le Livre blanc au Forum des 100

Le Livre blanc du Syndicat des enseignants romands a attiré l'attention de L'Hebdo qui a invité Georges Pasquier en tant que coordinateur de l'ouvrage à venir s'exprimer lors du Forum des 100 qui s'est déroulé le 24 mai dernier à Lausanne sur le thème «Points de bascule». Voici l'intervention du président du SER. (...)

 
5/2012 > Magazine > SER
La formation universitaire pour une réelle professionnalisation

 

La FAPSE (Faculté de psychologie et des sciences de l’éducation) est à l’honneur en cette année 2012. Après cent ans de recherches et d’innovations pédagogiques, celle-ci se place encore et toujours en tant que précurseur dans le développement de compétences professionnelles en éducation pour les futurs enseignants primaires. (...)

par Yann Volpé
 
5/2012 > Magazine > SER
Moins de paperasse, c’est plus d’école…

«L’école devrait être une institution, elle est devenue une prestation. L’école devrait être l’instrument de la communauté, elle est au service des individus. On ne lui fait pas confiance. On multiplie les contrôles, les mesures, les tests de qualité, la paperasserie, les rapports administratifs. On sélectionne, on exclut, on teste, on met la pression en croyant toucher à l’efficacité, à la rentabilité.»

par Georges Pasquier
 
4/2012 > Magazine > SER
Bienvenue sur le terrain

Les enseignants-e-s de l’école primaire (et enfantine) n’ont pas besoin d’avoir fait des études, un simple apprentissage suffit. Cette assertion, qui est à la base du document de l’UDC adopté l’autre jour par son congrès d’Ebnat-Kappel, en dit long sur le manque d’ambition du premier parti de Suisse à l’égard de notre système scolaire.

par Georges Pasquier
 

Pages