Une bataille pour la meilleure des causes

La Bataille des livres a débuté au mois de novembre dans six pays francophones. Vingt-quatre classes jurassiennes de 5e, 6e, 7e et 8e HarmoS participent à cette vingtième édition. Le clou de la manifestation sera la grande fête organisée à Delémont le 16 mai prochain.

Depuis 1997, le rituel se répète. L’automne venu, de gros sacs de romans déboulent dans des classes d’enfants de 8 à 12 ans. En Suisse, en France, Haïti, Belgique, au Canada et au Sénégal, la Bataille commence. Elle n’a de belliqueux que le nom, puisqu’elle s’articule autour du plaisir de lire tout en s’ouvrant au monde. Sept mois durant, les quelque 15’000 élèves y participant vont découvrir une sélection de trente livres – une série par degré scolaire - les mêmes pour tous, qu’ils liront selon leurs envies et à leur rythme. Certains n’en liront peut-être qu’un, d’autres iront jusqu’à lire les trente titres.

Vingt-mille romans de tout le monde francophone sont ainsi en circulation dans les écoles de trois continents. Au fil des mois, les jeunes lecteurs participeront à des ateliers d’écriture, disputeront simultanément des quiz sur internet, rédigeront des articles sur leurs découvertes et se livreront à bien d’autres activités encore, au gré de la créativité de leurs enseignants. En mars, ce sera le grand événement: la tournée des auteurs. Dix-neuf écrivains et illustrateurs, Suisses, Français et Canadiens, présenteront leur travail aux 240 classes participantes de Suisse romande.

Cette année marquant la vingtième édition de la Bataille des livres, un ouvrage sera publié sous la forme d’un leporello-abécédaire, le leporello étant un livre qui s’ouvre en accordéon. Largement rédigé par la déléguée jurassienne à la lecture (répondante cantonale de la BdL) Christèle Hintzy, il sera imprimé dans le Jura. Enfin, clou de la manifestation, une grande fête réunira le 16 mai à Delémont toutes les classes du canton ayant pris part à la bataille, avec spectacles et jeux. Cinq-cents enfants et enseignants venus de Glovelier Alle, Porrentruy, Rossemaison, Delémont, Saignelégier, Mettembert, Châtillon, Courroux, Courgenay, Bassecourt, Courrendlin, Fontenais, Cornol, Saint-Ursanne, Develier répètent d’ores et déjà en classe la chorégraphie conçue spécialement pour eux et qui clôturera la journée.

 

La Bataille des livres est une association gérée par un comité d’enseignants bénévoles ou de délégués à la lecture ainsi qu’une coordinatrice salariée. Ce comité choisit les livres et prend la plupart des décisions concernant les activités internationales. L’association est soutenue par les pouvoirs publics et des privés, notamment la Loterie romande. Pour suivre les activités de la BdL: www.bataille-deslivres. ch

L'accès aux documents est réservé aux abonnés.