Un timide renouveau

Peut-être est-ce dû à un pur hasard du calendrier, peut-être pas… Toujours est-il que plusieurs nouveaux groupes de travail ont été mis sur pied par le Service de l’enseignement ces dernières semaines.

Depuis le début de cette année scolaire, l’AVECO a déjà été sollicitée à six reprises afin de prendre part à des groupes de travail sur des thèmes variés: ordonnance consécutive à la nouvelle loi sur l’enseignement spécialisé, futurs plans de scolarité, spécificités de la branche Éthique et cultures religieuses, guide pratique au sujet de la protection des données, mise à jour des documents ICT, classes bilingues. De plus, nous avons eu la confirmation que les travaux relatifs à la Loi sur l’instruction publique avaient enfin repris et que les associations seraient consultées prochainement. En effet, une révision de cette loi datant de 1962 avait été commencée en 2015 puis mise en stand-by durant plusieurs mois.

En outre, la Commission des enseignants de la FMEP*, qui regroupe huit associations de tous les degrés, a rencontré M. Freysinger à deux reprises depuis le mois d’août dernier. L’objectif principal de ces séances était de faire le point sur l’avancement des différents dossiers. Évidemment, d’autres thématiques brûlantes d’actualité ont également été abordées: le partenariat entre le Département de la formation et de la sécurité (DFS), le Service de l’enseignement et les associations professionnelles, la communication suite à la démission du chef de Service, etc.

Par conséquent, si tout ce qui nous a été annoncé est réellement initié, les mois à venir ne seront pas uniquement consacrés aux finances et aux mesures d’économies; des questions pédagogiques, de formation et de perfectionnement figureront aussi à l’ordre du jour. Nous sommes d’ores et déjà impatients de prendre part à des débats constructifs et d’œuvrer ainsi à perfectionner l’école de demain. Outre les préoccupations liées aux coupes budgétaires et les suites à donner aux dossiers de l’année dernière, l’AVECO s’intéresse actuellement à de nouvelles thématiques:

– la gestion des ressources humaines pour les enseignants: à l’heure actuelle, de nombreux collègues ne savent pas qui contacter en cas de question ou de problème. Il s’agit de clarifier les attributions de chacun en termes de gestion du personnel.

– la rédaction du guide pratique sur les aspects légaux liés aux nouvelles technologies: utilisation d’internet, protection des données, etc.

– les synergies possibles au sein des différents comités: par souci d’efficience, il nous paraît important de continuer à redéfinir les tâches et à les redistribuer.

Reste une inconnue – et non des moindres – à l’heure où je termine ces lignes: l’identité du nouveau chef du Service de l’enseignement…

* Fédération des magistrats, des enseignants et du personnel de l’État du Valais.

L'accès aux documents est réservé aux abonnés.