Un établissement secondaire à Sala, Burkina Faso: quête du savoir pour vivre et exister

Grâce à la vision d’un homme, enfant du village, un collège/lycée a ouvert ses portes à Sala, en 2014. «C’est un établissement privé parce je souhaite contrôler la qualité de l’enseignement qui y est dispensé, parce que je veux que les paysans aient aussi accès à la qualité. Je veux et je travaillerai à ce que le taux de succès soit le même, sinon supérieur à ceux des meilleures écoles du pays. Si vous voulez accompagner mon rêve, vous êtes le bienvenu.» (Dr Issa Nébié Ouedraogo)

L'accès aux documents est réservé aux abonnés.