Qu’est-ce qu’une «#Twictée»?

Il s’agit de dicter (oui une vraie dictée papier-crayon!) une phrase, inférieure à 140 signes, la limite imposée pour un «tweet». Le texte a été choisi par un ensemble d’enseignants participant à un projet commun de dictée en ligne. La classe est ensuite divisée par groupes de deux ou trois enfants, qui négocient ce qu’ils pensent être la bonne écriture du texte.

Lorsqu’ils parviennent à un accord, chaque groupe envoie, par message privé, son mini-texte négocié (par tablette, ordinateur, parfois téléphone portable du prof), à une «classe miroir» assignée par les organisateurs (une des «twittclasses» disséminées dans les pays francophones). La «classe miroir» (toute classe est toujours aussi une «classe miroir») repère toutes les erreurs dans les textes reçus et créée des «twoutils», outils qui doivent permettre de les corriger et qui sont publiés en clair sur «Twitter» (voir #twoutils). La dernière étape consiste à refaire la dictée en utilisant les twoutils reçus de la «classe miroir».

L'accès aux documents est réservé aux abonnés.