Prévenir le décrochage scolaire: et si on mettait en place des programmes de mentorat?

Malgré toutes les réformes éducatives, tous les professionnels mobilisés autour des jeunes en difficulté, pourquoi certains de ceux-ci refusent-ils d’investir l’école? Les adultes ont beaucoup de réponses, certes, mais qu’en disent les principaux concernés: les jeunes eux-mêmes? Ces questions ont été abordées dans le cadre d’un mémoire de l’Université de Genève qui s’appuie sur des entretiens avec cinq jeunes en fin de scolarité obligatoire, scolarisés en externat.

 

L'accès aux documents est réservé aux abonnés.