Planification: de l’intérêt des élèves…

Pour Dewey (1910), une activité sans intérêt est simplement impossible. Pour Claparède (1931), «le ressort de l’éducation doit être, non pas la crainte du châtiment, ni même le désir d’une récompense, mais l’intérêt profond pour la chose qu’il s’agit d’apprendre et d’assimiler». Il paraît évident de planifier l’enseignement en tenant compte des intérêts des élèves. Mais comment le faire lorsqu’on ne connaît pas encore sa future classe et quand, comme tout débutant, on espère   pouvoir conduire son enseignement sur la base des moyens d’enseignement officiels mis à notre disposition?

L'accès aux documents est réservé aux abonnés.