Pas vraiment né pour lire ...

Quand l’apprentissage de la lecture modifie des zones du cerveau