Océans : le macrocosme du peuple des mers

En 1956, «Le Monde du Silence», de Jean-Yves Cousteau et Louis Malle, racontait l’exploration d’un univers encore inconnu, les fonds marins. Aujourd’hui, avec le film Océans, de Jacques Perrin et Jacques Cluzaud, il s’agit surtout de faire ressentir la majesté inconnue d’espèces connues. Sensibiliser le public par l’émotion, faire aimer pour mieux préserver, c’est l’atout de cette véritable oeuvre de cinéma. 2010 commence bien!

L'accès aux documents est réservé aux abonnés.