Mains tendues entre syndicats

FB et le SEFB ont reparlé de leur rapprochement le 26 juin dernier. La délégation de Formation Berne comprenait l’administratrice, le président et le vice-président ainsi que les coprésidentes de Formation Berne région francophone, Carine Geiser et Sybille Jeanbourquin. Le Syndicat des enseignants francophones bernois était représenté par les coprésidents Josy Stolz et Peter Gasser et le secrétaire syndical Alain Jobé. La séance a permis de dégager deux constats: les deux syndicats ne se connaissent pas très bien et cette rencontre a permis d’apporter un nouvel éclairage notamment sur les missions et les tâches du SEFB. L’importance de la représentation et de la collaboration romandes – à préserver absolument – a aussi été expliquée. Le travail du secrétaire syndical a également été décrit de manière assez fine, ce qui a permis à la présidence alémanique de mieux cerner l’étendue et la diversité de cette activité. La phase de rapprochement, visant dans l’idéal à l’union des deux syndicats, sera relativement longue. Cette lenteur est due notamment à la crainte de chaque partie francophone d’entrer dans une situation qui ne leur permettrait pas d’être reconnues à juste titre, respectivement le SEFB dans la nouvelle entité avec Formation Berne cantonale et Formation Berne francophone dans une structure trop marquée SEFB. Il y a aussi le côté pragmatique de Formation Berne qui va chercher à «rationaliser» au mieux la collaboration avec le SEFB et éviter des doublons. Deux décisions ont été prises: Alain Jobé se rendra à Berne pour assister à l’une ou l’autre séance de la Leitungskonferenz ou de la Geschäftsleitung. Inversement, les coprésidentes de Formation Berne francophone sont les bienvenues aux séances du Comité central du SEFB. La prochaine séance a été agendée au 30 août, ce qui montre que le calendrier se resserre tout de même et que les deux parties sont prêtes à se donner cette nouvelle (dernière?) chance de travailler main dans la main. (cf) 

L'accès aux documents est réservé aux abonnés.