Ma rentrée québécoise

Uniquement en ligne

 

Les retrouvailles entre collègues et l’accueil des élèves se font dans une ambiance bon enfant. L’apparente décontraction pourrait faire croire à un manque de sérieux. Faux. Le projet éducatif de mon école d’échange: 100% de réussite scolaire. 

Cinq cent cinquante enfants et leurs parents, c’était la foule des grands jours pour la rentrée, ce matin du 29 août, dans la cour de cette école de Blainville, au nord de Montréal. Petit moment d’ivresse; c’est mon premier jour de classe, dix mois de préparation à cet échange qui se concrétise enfin. La directrice, micro en main, présente le corps enseignant, un petit jeu de couleurs mène les élèves à leur titulaire, ils forment des rangs puis entrent en classe. (...)

 

L'accès aux documents est réservé aux abonnés.