Les portes se rouvrent

Un nouvel agenda qui se déploie pour dix mois, souvent une nouvelle classe, de nouveaux élèves pour les enseignant-e-s, d’autres camarades parfois, d’autres enseignant-e-s aussi pour les élèves... La rentrée? «C’est cool, on va revoir tout le monde – ouais mais... y’aura les cours aussi.»

Notre dossier de la rentrée prend le parti d’aborder celle-ci avec optimisme. Il y a certes dès l’ouverture des portes à gérer les appréhensions, les blocages éventuels inhérents à tout changement, mais aussi de multiples possibilités de créer, de renforcer les liens, essentiels (p. 10), qui feront de l’année à parcourir un voyage encore plus enrichissant. La suggestion, d’abord, de se lancer dans un projet collectif (p. 4) qui fait appel aux compétences et à la créativité de chacun-e. Celle ensuite de considérer l’accueil, dans une optique de bien-être, comme un véritable travail d’équipe emmenant l’entier de l’établissement (p. 5). Accueil de toutes et de tous, toujours: des élèves – les plus grands pouvant guider les plus petits au sein, par exemple, d’une classe multiâge (p. 12) –, mais aussi des parents – «Toute la famille est impliquée, réorganisée, bousculée par cet événement qui revient chaque année» (p. 9) –, sans oublier les nouveaux collègues, novices, qui vont construire leur identité professionnelle (p. 13)... Et si l’on envisageait cette rentrée comme une fête, à l’instar de certaines traditions russes ou allemandes? (p. 7) Avoir envie, se réjouir de retrouver le chemin des écoliers: la motivation s’évalue et évolue, y compris celle pour le travail scolaire. Notre dossier se clôt ainsi (p. 15) avec la présentation d’une échelle de mesure, à tester... plusieurs fois dans l’année.

Bonne lecture.

Et surtout: bonne rentrée!

L'accès aux documents est réservé aux abonnés.