Le rapport de l’IST du point de vue du SER

En mars 2017, 5’519 collègues ont répondu au questionnaire détaillé sur leur état de santé durant l’année 2016, représentant le 54,9% des enseignants consultés. Le nombre élevé de réponses – pour un questionnaire aussi approfondi – dans tous les cantons et pour tous les niveaux d’enseignement prouve que le sujet n’est pas pris à la légère par les professionnels de la formation. Pour le SER, les résultats méritent donc d’être largement pris en compte et des réponses concrètes doivent être rapidement apportées par les autorités scolaires.

L'accès aux documents est réservé aux abonnés.