La recherche au service de l'insertion

Le discours des acteurs de l’enseignement sur leurs expériences et leurs pratiques, analysé par la communauté scientifique, rappelle que les conditions de travail sont devenues de plus en plus complexes, que le statut actuel des enseignants n’est peut-être pas à la hauteur des ambitions d’une professionnalisation du métier ou encore que l’accompagnement des enseignants débutants souffre de lacunes dans certains contextes. Les sources de tension sont nombreuses et souvent mises en avant pour tenter de comprendre ce que certains observateurs qualifient de «malaise des enseignants»: un déficit de reconnaissance alors que les attentes sociales vis-à-vis de l’école n’ont jamais été aussi fortes; une évolution socioculturelle des élèves, notamment au secondaire, et un manque de ressources pour intégrer l’hétérogénéité dans la classe; la nécessité de gérer l’urgence du quotidien tout en développant des postures de réflexion et d’analyse de ses pratiques pour s’adapter aux changements; etc.

L'accès aux documents est réservé aux abonnés.