La qualité de l’école, c’est l’enseignant-e

«Les meilleurs systèmes scolaires sont ceux qui ont fait de la formation des enseignantes et des enseignants un élément clef et qui ont trouvé un bon équilibre entre la flexibilité et l’imposition de la responsabilité chez les professionnels.» C’est cette affirmation qu’un jour Bruno Giussani, organisateur du Forum des 100, a entendu de la bouche d’Andreas Schleicher, responsable du programme Pisa à l’OCDE.

Le rappel de cette conversation a été évoqué au moment où il a été question du Livre blanc au Forum des 100. En effet, les accents mis dans le document du SER sur la qualité (et la quantité) de formation initiale des enseignants et sur la nécessité d’une organisation du travail scolaire basée sur la confiance, la collaboration et l’autonomie professionnelles ont conduit Bruno Giussani à penser que le SER avait perçu à juste titre que c’étaient là des «points de bascule» pour envisager l’avenir de l’école. (...)

L'accès aux documents est réservé aux abonnés.