L’exercice... durable

Incontournable de presque tout apprentissage, l’exercice, en pratiques scolaires, revêt des formes multiples, dont certaines, malgré le peu d’utilité dont elles ont fait preuve, perdurent pourtant...

Devoir, tâche, activité, leçon, mise en situation: qu’est-ce qui est exercice scolaire et qu’est-ce qui ne l’est pas? Notre dossier du mois précise quelques définitions et rappelle qu’«Historiquement, tâches, devoirs et exercices ont d’abord été des dispositifs d’assujettissement (...): regroupement par classe, progression uniforme, contrôle disciplinaire et châtiments» (pp. 6-7). Aujourd’hui, s’il ne s’agit plus de soumettre les élèves, s’il est prouvé que les exercices sont bien utiles pour accéder au savoir, «c’est leur succession selon le même rythme et pour tous les élèves qui pose un problème» (p. 7). Interrogés, les élèves voient les exercices, notamment par fiches, comme des entrainements, des répétitions, certes utiles pour mémoriser, automatiser des façons de faire (p. 8)... mais guère appréciés s’ils sont trop longs ou liés à des matières qu’ils n’aiment ou ne comprennent pas. Et s’ils devaient enseigner? Ces mêmes élèves évoquent nombre d’exercices variés... sans jamais citer les fiches de questions ou les textes à trous! (p. 9) En enseignement des langues (p. 10), comme dans tout apprentissage (p. 12), la diversité des exercices – reformulation, verbalisation, mises en lien de l’acquis avec le nouveau, appel à la créativité, etc. - associée à la régularité de l’apprentissage et à l’explication des objectifs visés, sont des aides des plus efficaces. Et la répétition? Oui, aussi, si elle est «sensée, sans ennui perçu et sans rabâchage» (p. 17). L’extrait du journal de Maxime, étudiant au gymnase en 2027 (p. 15), montre de son côté un aperçu des formes que pourraient bientôt prendre les exercices scolaires, quand le numérique (et ses algorithmes) permettra de repérer les moments d’apprentissages – et les risques d’échecs – des élèves...

Bonne lecture.

L'accès aux documents est réservé aux abonnés.