L’école entre l’Eglise, l’Etat et le marché

En ce XXIe siècle, l’éducation devient un marché et le savoir lui-même prend des allures d’un bien marchand. L’école publique se trouve confrontée à un certain «déclin institutionnel». Il lui faut désormais faire la preuve de son efficacité si elle veut garder sa légitimité.
L'accès aux documents est réservé aux abonnés.