Filmer pour dire non

«Nous sommes de ceux qui disent non à l’ombre»: ce propos du poète martiniquais Aimé Césaire se prête à merveille pour présenter deux prochains festivals, Black Movie et le FIFDH, engagés chacun à leur manière contre l’obscurité. Il en sera de même avec les films Carancho et Na putu, qui soulignent avec force la vitalité d’un certain cinéma de conviction.

L'accès aux documents est réservé aux abonnés.