Esprit es-tu là?

Dans ce métier de questionnements, de doutes, de désespérance et de revers que notre foi dans l’éducabilité subit face aux principes de réalité, il est des moments de pur bonheur professionnel! Des moments où l’on s’aperçoit qu’on n’est pas tout seul à aspirer à une école, à une pédagogie, à un enthousiasme professionnel qui ouvrent, qui éclairent, qui font du bien et qui nous confortent dans nos choix. Même si ceux-ci remontent à plus de deux cents ans.

 

Il ne pouvait pas mieux tomber ce magnifique dossier concocté par notre comité de rédaction sur le Père Girard. A quelques jours du vernissage du livre Les bâtisseurs de l’école romande et de la célébration du 150e de notre association et de l’Educateur, revenir à cet extraordinaire personnage et à ses pratiques pédagogiques révolutionnaires (encore aujourd’hui pour beaucoup), nous apporte une bouffée d’air et des rayons de soleil qui font espérer le retour du printemps pédagogique.

Deux cent cinquante ans après sa naissance, Grégoire Girard a encore beaucoup à nous apprendre. Laissez-vous surprendre et illuminer par le feu d’artifice que représente ce dossier qui se lit comme une promenade professionnelle constellée de plaisirs de la découverte. L’histoire, les joies et les peines, les espoirs et les difficultés de ce pur pédagogue, si éloigné dans le temps et pourtant si proche de nous, nous plongent au plus profond de ce que nous partageons du métier. Au-delà des modes et des temps. Avoir foi dans les capacités des élèves et les inciter à penser par eux-mêmes. Oser l’enseignement mutuel. Développer la créativité, la confiance en soi, le sentiment de citoyenneté. Imaginer une école accessible au plus grand nombre, en fréquentation différenciée. Réunir les enfants de toutes conditions. Tout cela, avant même la naissance de notre association!

Les revers, les anathèmes, les interdictions que Grégoire Girard a vécus nous rappellent certains articles de journaux, certaines sentences de politiciens actuels, spécialistes autoproclamés de l’école.

l’Histoire est un recommencement qu’il faut dénoncer... en rappelant l’Histoire! Nous sommes fiers d’être des enfants du Père Girard!

L'accès aux documents est réservé aux abonnés.