Deux films qui font du drôle avec du grave

 

Le nouveau film de Philippe Falardeau, Monsieur Lazhardevrait réjouir le monde enseignant. En rien «niaiseuse», cette fiction porte un regard chaleureux sur l’école québécoise tout en écorchant ses aspects les plus rigides. Quant au premier film de Stéphane Robelin, Et si on vivait tous ensemble?, c’est une comédie décapante sur les utopies de cinq seniors.
L'accès aux documents est réservé aux abonnés.