Des films pour la mémoire de demain

Invitations offertes!

10 invitations pour, respectivement, Gloria mundi, Les Éblouis (Agora-Films), Demain est à nous (Impuls), Le Regard de Charles (Praesens-Films), Il Traditore (Filmcoopi), Chanson douce (Frénétic Film), Proxima (Pathé), 6 invit' pour La Cordillère des songes (Trigon-film), 6 autres pour Et puis nous danserons (Cinéworx). Expédier nom, prénom et adresse postale à secretariat@revue-educateur.net en précisant l’objet du désir.

 

Ma maman est une héroïne du cosmos!

Dix pour cent des astronautes sont des femmes et ce film leur rend un vibrant hommage. Eva Green y incarne Sarah, astronaute française en partance pour une mission spatiale d’un an, Proxima. Hyper bien documenté, le tournage a eu lieu à la Star City près de Moscou et à Baïkonour, le Cosmodrome international. Dans ces décors jamais filmés, la cinéaste privilégie un regard féminin sur ce monde militaro-macho. Si ses entrainements physiques sont exigeants et éprouvants durant ces deux mois de préparation, son éloignement d’avec sa fille Stella, 8 ans, est encore plus rude pour Sarah. Cette double séparation omibilicale offre un magnifique exemple d’une femme qui concilie sa passion de haut niveau et sa fibre maternelle. Un scénario finement écrit avec le Suisse Jean-Stéphane Bron. Proxima, Alice Winocour, France. Au cinéma dès le 27 novembre.

 

Un regard formidable!

Non seulement Aznavourian s’voyait déjà, mais il nous voyait aussi! Grâce à une caméra offerte par Edith Piaf en 1948, Charles Aznavour filmera tout lors de ses voyages sur les cinq continents: ses rencontres, ses amis, ses amours, ses emmerdes… Ses films super-8 et 16mm montrent son attachement aux gens ordinaires et à ses racines arméniennes. Hier encore... il filmait! Des images inédites et émouvantes portées par ses chansons et ses propres écrits teintés d’auto-dérision et lues par Romain Duris. À travers ses images, Aznavour se dévoile jusqu’au bout du cœur. Désormais, Aznavour se verra autrement. Le Regard de Charles, Un film de Charles Aznavour réalisé par Marc Di Domenico, France. Au cinéma dès le 27 novembre.

 

Danser, entre douleur et extase

Intégrer le Ballet national de Géorgie n’est pas une sinécure, tant s’en faut, pour Merab, un jeune prometteur, né dans une famille de danseurs. En suivant Merab, la caméra capte le pouls de la jeunesse de Tbilissi dans un quotidien de précarité et de patriarcat persistants. Des fougueuses scènes de danse et une magnifique teinte automnale et mordorée imprègnent les amours de Merab en butte avec l’homophobie ambiante. And then we danced (Et puis nous danserons), Levan Akin, Suède/Georgie. Au cinéma dès le 4 décembre.

 

Sic transit la gloire des maitres

Le noir sied parfaitement à cette nouvelle chronique marseillaise de Guédiguian. Tourné avec sa troupe d’interprètes fidèles (Ascaride, Demoustier, Darroussin, Meylan, Stévenin), ce portrait de groupe percutant dissèque la décomposition des liens sociaux dans la France actuelle. Sylvie et Richard, de modestes ouvrière et ouvrier, tentent de transmettre par l’exemple les valeurs de solidarité à leur descendance devenue avide, calculatrice et égoïste. Un antidote salutaire aux laudateurs des premiers de cordée! Meilleure actrice (Ariane Ascaride), Venise 2019. Gloria mundi, Robert Guédiguian, France. Au cinéma dès 4 décembre.

 

Les veines ouvertes du Chili

Après La Nostalgie de la lumière et Le Bouton de Nacre, Patricio Guzmán clôt sa trilogie méditative sur l’histoire de son pays. Une histoire qu’il lie subtilement aux éléments naturels comme la Cordillère des Andes qui recouvre 80% du territoire chilien, une colonne vertébrale que les Chiliens négligent. Tels des rocs immuables, à l’image du massif andin, des sculpteurs, un écrivain et un cinéaste témoignent de leur résistance au coup d’état militaire. Un poème visuel de toute beauté qui fait écho au refus actuel par le peuple chilien du néo-libéralisme débridé mis en place sous Pinochet. Meilleur documentaire, Cannes 2019. La Cordillère des songes, Patricio Guzmán, Chili. Au cinéma dès le 4 décembre.

 

 

L'accès aux documents est réservé aux abonnés.