Darius, la grégarité humaine et celle des jonquilles

 

C’est une toute petite colline, verdurée, adossée à des bois et à des prés. Une petite colline rimbaldienne. Si la rivière qui chante a depuis longtemps disparu, à proximité un canal oublié, pourtant, qui du Rhin au Rhône avait alors l’ambition de mener, mousse de ses rayons au soleil du printemps.
L'accès aux documents est réservé aux abonnés.