Constat déprimant pour la Journée de la jeunesse

Le 12 août dernier, pour la 21e Journée mondiale de la jeunesse que célébrait notamment l’Internationale de l’Éducation (IE), le constat général était plutôt pessimiste: l’ODD (objectif de développement durable) numéro 4 des Nations unies semble encore bien loin. Comment imaginer qu’en une petite décennie, on parviendra effectivement à «assurer l’accès de tous à une éducation de qualité, sur un pied d’égalité, et promouvoir les possibilités d’apprentissage tout au long de la vie»? Il n’est pas nécessaire de quitter le continent européen pour constater que le chemin est encore long, l’exemple britannique (voir encadré) le démontrant à lui seul…

L'accès aux documents est réservé aux abonnés.