Conditions langagières de réussite scolaire dans un contexte plurilingue

Nous savons depuis longtemps que l’accès à l’éducation est plus difficile pour les enfants de travailleurs migrants que pour ceux dont les familles ont un niveau d’instruction élevé. Les conditions sociales en sont la cause principale. Les enfants issus d’un milieu de migration socialement défavorisé ont souvent une expérience limitée de leur langue première, ce qui affecte notablement leurs résultats scolaires.

L'accès aux documents est réservé aux abonnés.