Ces mots dits et redits

Et si on les empoignait pour les dénouer?

Ces paroles, Nathalie Francols les a entendues en tant qu’enseignante, formatrice ou psychopraticienne, non pas une fois, mais des centaines de fois. Et c’est leur caractère répétitif, fatigant, désespérant qui l’a interpellée. Qui lui a fait se poser la question: comment est-il possible que des enfants, des adolescents et des enseignants, dans des contextes parfois si différents, prononcent quasi tous à un moment ou à un autre ces mêmes mots?

L'accès aux documents est réservé aux abonnés.