Élèves différents: et après l’école?

L’institution qu’est devenue la Journée de l’enseignement spécialisée, mise sur pied tous les trois ans par le SER, invite à une nouvelle rencontre, le 31 janvier prochain à Fribourg. Thème central du rendez-vous: l’intégration professionnelle des élèves «différents».

Notre dossier, tout en présentant en détail le riche programme des conférences et des débats prévus durant cette 11e Journée (pp. 5 à 9), pose aussi le contexte de la problématique. Depuis 2004, la nouvelle voie qu’est l’Attestation fédérale de formation professionnelle (AFP) permet aux jeunes personnes en difficulté scolaire d’obtenir une reconnaissance officielle (p. 4). De nouveaux parcours se sont mis en place, avec l’appui notamment d’INSOS, l’Association de branche nationale des institutions pour personnes avec handicap, grâce aussi à la participation de nombreux employeurs (p. 17) et à l’engagement des enseignant-e-s, de l’obligatoire au postobligatoire.

Reste que si le droit à une formation professionnelle de base pour tous est inscrit dans la loi, son application varie beaucoup d’un canton à l’autre (p. 10). Tous ne sont en effet pas signataires du Concordat sur la pédagogie spécialisée (seize sur vingt-six seulement), et bien que la Suisse ait encore ratifié en 2014 la Convention des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées, les discours d’intention ne sont pas toujours – et de loin! – suivis de la mise à disposition des moyens humains, matériels et financiers nécessaires. La compensation des désavantages, par exemple, qui consiste à neutraliser ou du moins à diminuer les limitations occasionnées par un handicap, n’est pas pratiquée partout et ni avec la même ampleur (p. 12). Notre dossier apporte aussi un regard sur les difficultés à être adolescent-e, d’autant plus lors de fragilités ou de déficits (p. 14), et cite encore un article tiré d’une recherche visant à éclairer la manière dont l’État et l’institution scolaire ont construit différents aspects de la diversité, de l’après-guerre à nos jours (p. 16).

Prêt-e-s à en débattre? Pour s’inscrire à la JES: www.jes-ser.ch 

Bonne lecture.

L'accès aux documents est réservé aux abonnés.