Enseigner, éduquer, accompagner: la bienveillance suffit-elle?

LIFE - Laboratoire de recherche, Innovation, Formation, Education (Université de Genève) - propose une Entrevue avec Mireille Cifali 

jeudi 7 mars prochain, sous le titre:

Enseigner, éduquer, accompagner: la bienveillance suffit-elle?

"La bienveillance est souvent associée aux métiers de la relation et de la formation : enseigner, éduquer, accompagner. Est-ce une vertu ? Une qualité acquise une fois pour toute ? Un fondement nécessaire pour accomplir notre métier ? Si on peut tenir la bienveillance, la compassion, la sollicitude comme précieuses, il est intéressant de considérer quand et où elles peuvent venir à disparaître.

Une scène est emblématique, que nous retrouvons dans tous les métiers de la relation. Là où un élève, par exemple, est dans une relation d’agressivité, de rejet, de mépris vis-à-vis d’un professionnel bienveillant. Confrontation entre celui qui veut aider et celui qui refuse, fuit, reste hors de portée. Où lorsqu’on est pris dans une contradiction entre un « soi » bienveillant, et une institution qui ne l’est pas ou qui est ressentie comme ne l’étant pas, donc plutôt menaçante qu’accueillante. 

La bienveillance est ainsi nécessaire mais peut-être pas suffisante pour accompagner autrui dans ses apprentissages. Ce mot d’accompagnement revient aujourd’hui souvent pour désigner certaines pratiques professionnelles. Peut-être pas toujours à bon escient. Quand un mot devient là encore à la mode, il est important de s’y arrêter. Accompagner n’est pas prendre en charge ni instruire. Alors qu’est-ce qui le différencie, le spécifie ? À quelles conditions peut-on l’utiliser ? Quelles sont ses exigences ? Ses limites ? Par exemple peut-on accompagner et évaluer tout à la fois ? Si oui, à nouveau, avec quelles précautions ? On peut rêver d’accompagner sans contraindre, mais cela réclame parfois d’autres gestes. Nous allons devoir associer bienveillance à exigence, à patience, à accueil, à hospitalité, à considération, ce qui demande un constant travail pour s’y repérer."

 

Programme

De 18h15 à 20 heures (Université de Genève, bâtiment d’Uni Mail, s. R060) - entrée libre

L’Entrevue sera ouverte par Olivier Maulini, responsable de LIFE. Puis parole sera donnée à Mireille Cifali, compagne de route, membre associée du laboratoire et inspiratrice de son travail de recherche et de formation avec les professionnels de l’enseignement et de l’éducation. Un dialogue s’engagera avec le public.

Organisation : LIFE. 

Présentation : https://www.unige.ch/fapse/life/files/7215/4710/7305/ev-2019-bienveillance.pdf
L’ouvrage de Mireille Cifali : https://www.puf.com/content/Sengager_pour_accompagner